Une pédagogie active qui favorise l’autonomie des élèves

A l’École Universelle, nous proposons une pédagogie active, pour faire de l’enfant le moteur de ses propres apprentissages. L’environnement de la classe est entièrement pensé pour favoriser l’autonomie progressive des élèves, respecter leurs rythmes physiologiques et leurs aspirations. La plupart du temps, ils peuvent choisir les activités qu’ils souhaitent effectuer, après une démonstration claire et précise de l’adulte.

Se reporter à la partie organisation pédagogique pour plus de détails.

En effet il est important dès leur plus jeune âge, d’encourager les enfants à faire seuls. C’est en focalisant leur attention, en contrôlant leurs gestes ou leurs émotions, en planifiant et en organisant leurs actions, en ajustant leur stratégie en cas d’erreur, qu’ils pourront apprendre véritablement et efficacement. Cet engagement actif leur permet d’exercer leurs fonctions exécutives et de réussir ce qu’ils entreprennent. L’adulte veille à l’hétérogénéité des activités choisies par les enfants, grâce à une grille d’observation et d’évaluation. Il s’assure qu’ils évoluent dans un environnement riche et varié. Il guide et oriente les élèves si besoin, en s’assurant qu’ils explorent tous les grands domaines d’activités et qu’ils acquièrent toutes les compétences du Plan d’Étude Romand. Le matériel de la classe est choisi pour permettre à l’enfant d’ajuster ses manières de procéder en contrôlant lui-même ses réussites ou ses difficultés, sous l’œil attentif des adultes.

Notre pédagogie est bâtie autour de classes multi-âges (apprentissages de pairs à pairs favorisés ; mise en valeur des forces de chacun ; co-construction des savoirs, savoir-vivre et savoir-être…). Les élèves peuvent s’aider mutuellement, apprendre en regardant les autres faire, ils ne sont pas tributaires de la seule présence de l’adulte ce qui favorise les prises d’initiative et les apprentissages.

Des activités pratiques quotidiennes

Les nombreuses activités pratiques que nous proposons aux élèves, leur permettent de très vite gagner en autonomie. Grâce à des expériences répétées, les apprentissages sont favorisés. Ces activités s’adressent principalement aux jeunes enfants et sont progressives dans le niveau de difficulté qu’elles présentent.

Voici quelques exemples des activités pratiques qui sont proposées aux élèves :

Matériel didactique et sensoriel

« L’enfant forme son intelligence grâce aux informations visuelles, tactiles, auditives, gustatives, olfactives, qui lui parviennent du monde extérieur. Ces impressions sensorielles structurent directement son cerveau en plein développement. Ainsi, proposer à l’enfant des activités qui lui permettent de préciser ses capacités et perceptions sensorielles – afin de mieux voir, mieux sentir, mieux entendre, mieux goûter, mieux percevoir par le toucher – est un soutien précieux pour le bon développement de son intelligence. »Céline Alvarez

Afin de préciser les capacités sensorielles des élèves, nous utilisons en grande partie, un matériel conçu par le médecin français Jean Itard, repris ensuite et développé par son disciple Edouard Séguin, puis étoffé par le Dr Maria Montessori. En raison de la clarté cognitive qu’il offre, de son esthétisme, de ses couleurs attrayantes et de ses dimensions, ce matériel sensoriel retient l’attention des enfants et les engage dans une activité qui leur permet d’affiner leurs sens de manière très efficace.

Le matériel pédagogique que nous proposons aux élèves est choisi avec le plus grand soin et contribue à rendre l’environnement stimulant. Cependant nous mettons un point d’honneur à ce que la salle de classe ne soit pas l’unique lieu d’apprentissage pour les élèves. Nous voulons leur offrir de nombreuses excursions en dehors des murs de l’école pour qu’ils apprennent et s’enrichissent au cœur de la vie. La nature offre un terrain privilégié pour toutes les expériences sensorielles qui vont nourrir l’intelligence plastique de l’enfant en plein développement.

Céline Alvarez (2016) rappelle combien il est primordial de relier les enfants au monde qui les entoure :

« Le matériel d’affinement des sens que nous choisissons pour nos enfants ne devrait être qu’un complément d’une vie réelle vivante, riche et variée. Marcher dans le sable, sur la moquette, toucher du bois, faire de la peinture, de la poterie, jouer dans l’eau, (…) préparer une salade de fruits et nommer toutes leurs belles couleurs, écouter le chant des oiseaux en forêt et essayer de les reconnaître, ramasser des feuilles mortes à l’automne et les observer, sentir la coriandre ou les roses dans le jardin… Vivre, vivre et vivre, en pleine présence à ce monde. »

Le matériel didactique que nous choisissons pour les élèves, structure et précise leurs savoirs en leur permettant d’organiser et de nommer certaines impressions que le monde leur a déjà apportées.

« L’enfant qui participe à une activité qui le passionne, se discipline automatiquement. » – Célestin Freinet

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.