< Retour

– Organisation pédagogique –

Dans un premier temps, l’école se compose d’une classe unique pour les sections maternelle et enfantine. Le mélange des âges 3-6 ans offre de nombreux avantages. Il favorise le développement de l’entraide, le maintien d’un environnement stimulant et le respect des différences. Il permet également d’affiner l’intelligence relationnelle, morale et éthique des élèves grâce à leurs échanges et aux activités coopératives proposées en classe.

Afin d’optimiser les apprentissages et de pouvoir accompagner les jeunes élèves de façon individuelle, l’effectif de la classe ne dépasse pas 12 élèves.

Les adultes de l’école adoptent une posture sereine et bienveillante. Ils observent les enfants et leur présentent individuellement des activités adaptées qu’ils peuvent répéter en fonction de leurs besoins. Ils montrent l’exemple et appliquent les règles eux-mêmes afin qu’elles soient assimilées par tous. Ils respectent les enfants dans leurs différences et leur spécificité. Ils limitent leurs déplacements à ce qui est nécessaire pour maintenir une atmosphère calme, et ils parlent posément. Ils soutiennent, invitent, encouragent, proposent un nouvel exercice, redirigent lorsque c’est nécessaire. Ils prennent note minutieusement de l’acquisition des compétences et des réussites des élèves afin d’en rendre compte aux parents. Ils présentent le matériel aux enfants de manière individuelle et animent les projets collectifs avec émulation.

L’enfant se déplace librement dans la classe, choisit son propre travail, et le range lui-même. Lors des temps collectifs, il peut présenter aux élèves, un objet, un livre ou un exposé sur un sujet qui le passionne. Il est au cœur des apprentissages.

La salle de classe est un espace agréable, lumineux, ordonné et décoré avec goût. On y trouve des plantes vertes et une certaine sobriété qui invite à la sérénité. Elle est partagée en plusieurs « aires » qui correspondent aux grands domaines d’apprentissages : une aire pour le langage, une pour les mathématiques, une pour les activités pratiques, une pour les activités sensorielles, une pour les activités artistiques (créatrices, manuelles, visuelles et musicales), une pour les apprentissages autour des sciences de la nature et enfin, une pour le repérage dans le temps et l’espace géographique.
Nous mettons un point d’honneur à ce que la salle de classe ne soit pas l’unique lieu d’apprentissage pour les élèves. Nous voulons leur offrir de nombreuses excursions en dehors des murs de l’école pour qu’ils apprennent au cœur de la vie. Une demi-journée par semaine, la classe a lieu en extérieur afin d’entretenir et cultiver le jardin potager, explorer le monde environnant lors de sorties en forêt, en montagne… Ce moment proposé aux enfants leur permet également d’effectuer de nombreux jeux et loisirs en pleine nature tels que la confection de cabanes, herbiers, Land Art, parcours sportifs…

Les activités autonomes sont disposées à portée de main des élèves dans des meubles ou des étagères adaptés à leur taille. Elles sont ordonnées de gauche à droite par niveau de difficulté pour chaque domaine d’apprentissage. Chaque activité est soigneusement rangée dans un bac ou sur un plateau afin que les élèves puissent percevoir d’un coup d’œil en quoi elle consiste. Elles permettent aux élèves de développer leur autonomie.

L’objectif de l’activité est toujours formulé afin qu’elle fasse sens pour l’élève (Ex. « Je vais te montrer comment prendre soin des plantes de la classe »). Ces activités leur permettent d’apprendre vite grâce à des expériences répétées et de développer leurs compétences exécutives : la mémoire de travail, le contrôle inhibiteur et la flexibilité cognitive. Ces trois compétences sont fondamentales et sont considérées comme les fondations biologiques de l’apprentissage.

Les grands domaines d’activités autonomes :

Activités pratiques

Elles donnent aux enfants la possibilité d’exercer et d’optimiser leur concentration tout en exécutant des tâches de la vie quotidienne. A force de répétition et de volonté, l’enfant affine ses gestes, parvient à verser de l’eau d’une carafe sans même en renverser, à faire ses lacets, ou encore à découper du papier avec la plus grande précision. Il améliore sa coordination, sa capacité d’organisation. Il gagne en autonomie, en volonté, en confiance et en estime de soi.

Activités sensorielles

Elles sont basées sur la manipulation de matériels qui favorisent l’utilisation des cinq sens. Ils permettent l’acquisition de concepts tels que les couleurs, les formes géométriques, les volumes, les odeurs, les textures, les sons, les goûts, les longueurs. L’enfant affine sa compréhension du monde et, indirectement, commence à acquérir des bases utiles pour l’apprentissage des mathématiques.

Activités autour du langage

Elles permettent de développer le langage oral des plus jeunes, mais aussi le langage écrit lorsque l’enfant est prêt. Il s’entraîne à reconnaître les différents sons qui composent un mot, puis y associe la lettre. Petit à petit, il acquiert l’écriture et la lecture tout en continuant d’enrichir son vocabulaire.

Activités mathématiques

Elles sont abordées par la manipulation. L’enfant perçoit très concrètement ce qu’est une quantité. Il aborde la numération, les concepts d’unité, de dizaine, de centaine et de millier, et plus tard, pourra additionner, soustraire, multiplier et diviser. Les mathématiques s’acquièrent de façon ludique et naturelle…

Activités pour se repérer dans le temps et l’espace

Les enfants ont l’opportunité de se familiariser avec les concepts de terre, de mer, d’océan, d’île, et d’étudier de plus en plus précisément le monde qui les entoure, au travers des globes, des cartes-puzzles, des photographies… Ils peuvent créer leur propre planisphère en y ajoutant continents, pays, capitales etc. Des calendriers et des éphémérides leur permettent de construire les notions de jours, semaine, mois, années…

Activités autour des sciences de la nature

Des petits « cabinets de curiosité » et illustrations permettent aux enfants de découvrir le monde du vivant. L’entretien du potager et des plantes de la classe leur permet d’observer la germination et la croissance des végétaux. Les promenades dans la nature permettent de découvrir la faune et la flore dans leur milieu naturel et les puzzles de botanique viennent renforcer la connaissance des différentes parties des plantes. Des expériences autour de l’eau, l’air et d’autres matières, permettent d’aborder de façon ludique une démarche scientifique.

Activités artistiques

En présentant régulièrement aux élèves des œuvres plastiques, visuelles ou sonores reconnues pour leur qualité et en développant la pratique des élèves à travers des ateliers musicaux, la pratique du chant, des jeux de rythme, de nombreuses activités manuelles et créatrices, des visites culturelles…

Activités physiques et d’éducation nutritionnelle

Au moins trois fois par semaine, les élèves pratiquent une activité sportive afin de développer leurs capacités motrices et physiques. Nous attachons une importance particulière à leur bien être tant sur le plan physique que psychique et de nombreuses études montrent les bienfaits d’une pratique sportive régulière, sur l’organisme. Chaque fois que cela est possible, ces activités physiques sont pratiquées à l’extérieur, au grand air, en plus de la demi-journée consacrée aux activités en pleine nature. Des projets autour des aliments permettent de sensibiliser les enfants à une alimentation équilibrée.

Des projets qui nous tiennent à coeur :

Deux périodes par semaines sont consacrées à la mise en place d’ateliers animés par les aînés (personnes âgées ou retraitées, grands-parents, adultes bénévoles…) afin de créer du lien social et de faire bénéficier aux enfants de leur expérience. Les adultes retraités peuvent ainsi animer des activités manuelles artisanales telles que la peinture, la couture, le bricolage, la fabrication de jouets, le tissage, la cuisine, le travail du bois, la vannerie, la céramique, l’entretien de l’espace intérieur et extérieur (potager, cabanes, poulailler, soin des animaux, etc.), la confection de bracelets brésiliens, la fabrication de papier recyclé, le feutrage de la laine… ou bien animer des jeux de société.

De nombreux projets collectifs permettent de fédérer la classe et de créer une émulation autour de thèmes aussi variés que l’art, le développement durable, le théâtre… Chaque jour, lors du moment « réchauffe-cœur », l’enseignant et les enfants reviennent rapidement sur les moments enthousiasmants et positifs de la journée. Les enfants sont invités à présenter leurs travaux (textes, créations artistiques, exposés…). Les temps de « regroupements collectifs » du matin, permettent de mettre l’accent sur les apprentissages fondamentaux (entrée dans la lecture, mathématiques…) à travers des jeux et la découverte de comptines.

Les règles de vie sont portées par les adultes qui les appliquent. Elles invitent à respecter les autres et le matériel. Elles s’appliquent spontanément et dans la joie en évitant les coercitions.

L’absence de note et d’esprit de compétition permet aux enfants d’apprendre à travailler pour eux-mêmes. Les adultes les soutiennent et chacun apprend à son rythme, dans le respect de tous.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.